Skip to content
comment choisir sa pompe a eau

Comment choisir sa pompe à eau?

Que vous soyez à la recherche d’une pompe à eau pour votre domicile, votre ferme, votre entreprise ou une municipalité, faire le bon choix peut avoir un impact significatif sur l’efficacité, la fiabilité et les performances globales de votre système de pompage.

Cependant, avec la vaste gamme de pompes à eau disponibles sur le marché, il peut être difficile de naviguer parmi les différentes options et caractéristiques.

C’est pourquoi nos spécialistes en vente de pompes électriques ont élaboré ce guide complet qui vous aidera certainement à prendre une décision éclairée.

Définition et fonctionnement d’une pompe à eau

Une pompe à eau est un dispositif mécanique conçu pour déplacer l’eau d’un endroit à un autre.

Le fonctionnement de la majorité des pompes à eau peut être décrit en quelques étapes (attention, toutes les pompes n’ont pas le même fonctionnement. Ce fonctionnement est celui d’une pompe centrifuge) :

1 – Création d’une pression négative

Lorsque la pompe à eau est activée, une force mécanique est appliquée pour entraîner la rotation d’un dispositif appelé l’impulseur (ou roue). Celui-ci est muni de pales qui tournent rapidement. Lorsque l’impulseur tourne, il crée une zone de basse pression à l’intérieur de la pompe, appelée la zone d’aspiration.

2 – Aspiration de l’eau dans la pompe

L’eau est aspirée de la source (ex. : puits, bassin, lac, etc.) vers la pompe grâce à la différence de pression créée par la rotation de l’impulseur. L’eau pénètre par l’entrée de la pompe.

3 – Passage de l’eau dans l’impulseur

L’eau aspirée est accélérée par les pales de l’impulseur. Cette accélération crée une force centrifuge qui pousse l’eau vers l’extérieur de l’impulseur. À mesure que l’eau est expulsée de l’impulseur, elle passe dans un dispositif appelé le diffuseur, qui est conçu pour convertir l’énergie cinétique en énergie de pression.

4 – Éjection de l’eau

L’eau pressurisée quitte le diffuseur par l’orifice de sortie de la pompe. Elle est ensuite acheminée à travers des tuyaux ou des canalisations vers sa destination souhaitée (ex. : réservoir de stockage, système d’irrigation, réseau d’approvisionnement en eau, etc.).

5 – Répétition du cycle

Le processus de rotation de l’impulseur et d’aspiration de l’eau se poursuit de manière continue, ce qui permet à la pompe de maintenir un flux régulier.

Les principaux types de pompes à eau

Pour choisir la meilleure pompe à eau pour l’utilisation que vous prévoyez en faire, il est important de connaître les types de pompes à eau les plus répandus.

pompe irrigation

La pompe de surface

Comme son nom l’indique, une pompe de surface est conçue pour être installée au-dessus de la source d’eau à pomper. Cela implique donc que l’aspiration de l’eau se fait via un tuyau d’aspiration.

Parmi les usages les plus fréquents des pompes de surface, on retrouve :

  • L’approvisionnement en eau potable (puits pas trop profond);
  • L’irrigation et l’arrosage des champs et des jardins;
  • La vidange d’eau (vider une piscine, un étang, etc.);
  • L’alimentation de systèmes industriels.
pompe submersible

La pompe submersible (aussi appelée pompe immergée)

Une pompe submersible est une pompe dont le moteur est scellé hermétiquement et étroitement couplé au corps de la pompe. Les pompes submersibles peuvent ainsi être immergées dans l’eau et pousser celle-ci vers la surface.

Ces pompes sont pour la plupart autoamorçantes et ont un fonctionnement très silencieux.

Elles sont souvent utilisées pour :

  • Approvisionnement en eau (puits profond);
  • Irrigation agricole (source souterraine);
  • Assèchement de zones inondées;
  • Relevage et pompage des eaux usées;
  • Drainage et assèchement des chantiers;
  • Applications industrielles,
pompe dilaceratrice chopper pump

La pompe de relevage

Une pompe de relevage, parfois qualifiée de pompe vide-cave, est conçue spécifiquement pour gérer l’évacuation des eaux usées ou des eaux chargées vers des niveaux supérieurs ou des zones éloignées. Elle est utilisée lorsque l’écoulement gravitaire naturel n’est pas possible ou suffisant.

Certaines pompes de ce type sont conçues pour traiter les eaux usées contenant des matières solides, des débris ou des particules de dimensions variées. Ces pompes équipées de composants robustes et de systèmes de broyage ou de déchiquetage pour éviter les obstructions ou les dommages causés par les matériaux solides sont qualifiées de pompes dilacératrices.

Voici quelques applications des pompes de relevage :

  • Assainissement résidentiel et commercial (évacuation des eaux usées);
  • Drainage des eaux pluviales.
booster pump pompe surpression

La pompe de surpression (aussi appelée surpresseur ou booster pump)

Une pompe de surpression est utilisée pour amener un apport de pression précis dans un système de distribution où la pression disponible est insuffisante.

Ces « surpresseurs d’eau » peuvent aussi bien être utilisés par des particuliers que par des municipalités. Par exemple, une localité dotée d’un système d’aqueduc peut miser sur une ou plusieurs pompes de surpression pour générer une pression d’eau convenable pour les résidents et les services d’incendies desservis.

Les principales caractéristiques sur lesquelles baser le choix d’une pompe à eau

Le débit de pompage

Le débit de pompage d’une pompe correspond à la quantité d’eau que la pompe est capable de fournir par unité de temps, généralement exprimée en gallons par minute (GPM) ou en litres par seconde (L/s).

Assurez-vous de choisir une pompe qui peut fournir un débit d’eau suffisant pour répondre à vos besoins.

Les personnes qui prévoient d’utiliser leurs pompes à eau sur des chantiers, des exploitations agricoles ou à des fins commerciales ou industrielles choisissent généralement des pompes à eau capables de pomper plus de 2 500 litres par minute. Les pompes à eau conçues pour une utilisation domestique ont généralement un débit compris entre 100 et 200 litres par minute.

La pression générée par la pompe

La pression d’une pompe est la force exercée par la pompe pour pousser l’eau à travers le système. Elle est mesurée en psi (livres par pouce carré) ou en bars.

Vérifiez que la pompe que vous envisagez d’acheter peut fournir la pression nécessaire pour atteindre les endroits désirés ou les exigences spécifiques de votre utilisation.

L’aspiration verticale (hauteur d’aspiration)

Cette donnée fait référence à la distance verticale entre la source d’eau et la pompe elle-même.

Par exemple, si vous recherchez une pompe à eau pour vider un étang ou une cave inondée, il est important de vous assurer que l’aspiration verticale de la pompe est suffisante.

La hauteur de refoulement maximale (hauteur de charge totale)

Ce chiffre vous indique la plus grande hauteur sur laquelle la pompe peut déplacer l’eau. Par exemple, si vous avez besoin de déplacer de l’eau sur une hauteur de 25 mètres (82 pieds), vous devriez acheter une pompe à eau avec une hauteur maximale d’au moins 30 mètres (98,4 pieds).

Le type d’eau à pomper

Certaines pompes sont des « pompes à eau propre », ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas traiter l’eau contenant des débris (sinon, la pompe se bloquera ou se cassera). D’autres pompes peuvent gérer des débris de petite, moyenne ou grande taille.

Prenez en compte toutes les façons dont vous aurez besoin d’utiliser la pompe afin d’en acheter une qui puisse bien fonctionner dans l’ensemble de ces conditions.

La source d’alimentation

Les pompes à eau sont pour la plupart électriques ou à gaz. Choisissez la source d’alimentation qui est la plus pratique et adaptée à votre situation.

Les pompes électriques ont un fonctionnement plus silencieux, demandent moins d’entretien et peuvent être utilisées à l’intérieur (pas d’émissions polluantes), ce qui en fait le choix logique dans la plupart des cas.

En revanche, si vous envisagez une utilisation en zone éloignée ou avez besoin d’un maximum de portabilité, une pompe à essence est un meilleur choix.

Les accessoires

Certains modèles de pompes sont dotés d’accessoires qui pourraient vous être utiles :

  • Un manomètre pour indiquer le niveau de la pression;
  • Un réservoir à vessie pour stocker l’eau sous pression et éviter le redémarrage de pompe;
  • Une crépine sur le tuyau d’aspiration pour filtrer l’eau pompée;
  • Un clapet antiretour;
  • Etc.

Prenez le temps d’évaluer ceux dont vous avez besoin et ceux dont vous pouvez vous passer.

Fiabilité et garantie

Essayez de choisir un produit provenant d’une des meilleures marques de pompes. Ces fabricants sont généralement ceux qui proposent les produits les plus fiables et vont aussi vous offrir une garantie intéressante.

De plus, en choisissant une pompe d’une marque bien établie et distribuée partout dans le monde, vous n’aurez pas de difficulté à trouver des pièces de remplacement.

Voici quelques exemples de marques de pompes sur lesquelles vous pouvez vous fier :

Le coût

Enfin, évaluez le coût de la pompe, y compris le prix d’achat initial, les coûts d’exploitation et d’entretien.

Comparez plusieurs options pour trouver la meilleure valeur en fonction de vos besoins.

Pour choisir la meilleure pompe à eau, demandez conseil aux spécialistes de GME

En conclusion, les pompes à eau peuvent prendre une multitude de formes et présenter des caractéristiques qui les rendent plus ou moins adaptés à différents usages. Pour obtenir le rendement escompté, il importe évidemment de choisir une pompe conçue pour les utilisations que vous en ferez.

Pour être certain de votre sélection, faites donc confiance à une équipe qui possède plus de 60 ans d’expertise dans le domaine. En plus d’être distributeurs de plusieurs marques réputées, nous offrons également un service de réparation et d’entretien de pompes. De quoi vous offrir la paix d’esprit.

Contactez-nous pour toute question ou passez nous voir en succursale!

L'équipe de Gagnon est en congé, nous serons de retour le 4 janvier 2024.
Joyeuses fêtes!